Description du projet

Qui n’a pas déjà entendu parler de l’arduino? Cette petite carte programmable open-source devenue un standard de fait pour ses extensions pratiques pour la robotique ludique et les montages électroniques amateurs. C’est simple, c’est pratique et nous sommes là pour vous aider ! Vous voulez débuter avec l’arduino ? Lisez-donc notre article référençant les kits disponibles, très utilles ainsi que notre comparatif des différentes cartes.

Intro

Différents modèles, une même passion
La famille Arduino est apparue en 2006 sous forme d’une carte programmable avec un port série. Puis de nouvelles versions sont apparues, toujours aussi simples, avec différents formats : petites, grandes, plus puissantes, plus économiques, avec USB, avec Ethernet, compatible Androïd, etc…
On peut les utiliser pour récupérer les informations de captefarduurs, pour contrôler des moteurs, pour communiquer avec un ordinateur, avec un téléphone portable, pour envoyer et lire des messages sur Internet, pour éteindre des appareils électriques, pour piloter un robot mobile, pour servir de cerveau à un humanoïde, ou tout simplement pour apprendre l’électronique, et encore bien d’autres usages. Arduino, c’est une grande famille et une solution reconnue avec des publications dédiées.

 

Présentation

Voici ses caractéristiques principales pour le modèle le plus courant :

La carte utilisée pour nos premiers tests était la version Diecimila de la famille Arduino : en 2008, elle célébrait la 10 000ème carte vendue. Mais de nombreuses versions sont apparues depuis, et les versions pour bien débuter sont désormais lArduino Uno ou un clone DFRduino un peu moins cher.
Pour l’intégration avec un appareil mobile Android, il existe même une version spéciale ADK !

Les premiers pas : l’IDE

Téléchargez la dernière version du logiciel Arduino disponible sur http://www.arduino.cc/en/Main/Software. Cette version fonctionne sur Windows, Macintosh et même Linux en suivant leurs conseils d’installation. Le programme fait plus de 50 Mo car il contient tous les outils qui permettront de fonctionner sans aucun autre programme ! Selon votre machine, procédez à son installation. Par exemple sous Windows, il suffit de dézipper dans un répertoire de votre disque dur, facile non ?

ATTENTION ! : Il semblerait qu’il y ait des problèmes en utilisant la version française d’Arduino (les drivers sont absents du dossier). Si c’est le cas, il vous faudra télécharger la version originale (anglaise) pour pouvoir installer les drivers.

Lorsque vous connectez la carte à votre ordinateur sur le port USB, un petit message en bas de l’écran apparaît. Théoriquement, la carte que vous utilisez doit s’installer toute seule. Cependant, si vous êtes sous Windows 7 comme nous, il se peut que ça ne marche pas du premier coup. Dans ce cas, laisser la carte branchée puis ensuite allez dans le panneau de configuration. Une fois là, cliquez sur « système » puis dans le panneau de gauche sélectionnez « gestionnaire de périphériques ». Une fois ce menu ouvert, vous devriez voir un composant avec un panneau « attention » jaune. Faites un clic droit sur le composant et cliquez sur « Mettre à jour les pilotes ». Dans le nouveau menu, sélectionnez l’option « Rechercher le pilote moi-même ». Enfin, il ne vous reste plus qu’à aller sélectionner le bon dossier contenant le driver. Il se trouve dans le dossier d’Arduino que vous avez du décompresser un peu plus tôt et se nomme « drivers » (attention, ne descendez pas jusqu’au dossier « FTDI »). Par exemple, pour moi le chemin sera:

[le-chemin-jusqu’au-dossier]arduino-1.0.4(ou la dernière version)arduino-1.0.4drivers.

Dans le répertoire d’installation, lancez le programme arduino (ex : arduino.exe sous Windows). Cette application est basée sur les mêmes principes de simplicité qu’une application de programmation Java appelée « Processing » et qui permet en deux clics de compiler et de lancer le programme développé.

Ainsi, vous constaterez que l’application est composée uniquement d’une fenêtre d’édition de texte, d’un menu et d’une barre de boutons. Celui en forme de triangle compile le programme et affiche les erreurs, le deuxième arrête la compilation, et du coté des autres boutons, on peut envoyer le programme sur la carte, affiche le moniteur série…

Vous remarquerez que si vous avez la version française , les traductions on étés exagérés , par exemple les sketches (programmes) seront en français des croquis…

 

Les premiers pas : la carte

Une fois faite l’acquisition de cette carte, vous pouvez la déballer et commencer à vous en servir en connectant la carte via un cable USB (prise A / prise B). L’alimentation est fournie par l’ordinateur et la carte est reconnue comme un nouveau port série (COMx où x est un nombre supérieur ou égal à 1, en fonction des équipements du même type qui ont déjà été connecté à votre ordinateur).

Une petite LED verte témoigne de la bonne alimentation de la carte : ouf , votre carte fonctionne sur ce point-là!

Si vous utilisez pour la première fois votre arduino , la LED du pin 13 doit clignoter.

 

 

Programmer son arduino(suite)